C’est dans son atelier au fond de son jardin que Caroline Delbaere, diplômée des Beaux-Arts de Bourges, fait naître ses créatures, ses êtres « nature », des sculptures en papier et bois flottés qui l’aident une fois déployées à répandre amour et tendresse.

Elle part de 2 morceaux de bois flottés échoués en bord de Loire qui insufflent la position, l’équilibre et la dignité de ses œuvres, personnages, oiseau de liberté.

Son travail lui apporte réjouissance, consolation et espoir.
Elle se dit elle-même traversée par la Loire et l’humanité.

De par ses origines flamandes, Caroline aime le carnaval, les parades, les géants.

A l’art et la poésie, elle rajoute la fête dans ses besoins vitaux.

Caroline prépare actuellement un conte animé “de Sully à St Pétersbourg”,
participe activement à la vie de son territoire ; contes, activités thérapeutiques intergénérationnelles,
se déploie partout pour faire partager sa poésie. Proche de l’humain, personne âgés, enfants sont conquis, ébahis.